Le compost: l’amendement parfait pour la plate-bande

Êtes-vous satisfait avec votre plate-bande? Elle pourrait être plus florifère, n’est-ce pas, avec une croissance plus dense. C’est presque toujours le cas. Mais il y a moyen d’améliorer les résultats… en ajoutant tout simplement du compost au sol.

Je pense que beaucoup de jardiniers confondent le compost avec l’engrais, mais ce n’est pas la même chose. L’engrais, c’est un concentré de minéraux, riche en azote, phosphore, potassium et parfois d’autres éléments mineurs. Il aide vos plantes à mieux pousser et fleurir, mais il n’améliore pas la qualité du sol dans lequel vos plantes poussent. Pour cela, il faut de la matière organique… et la meilleure source de cette matière, c’est le compost. Mélangé au sol, il permet de créer un humus riche en microorganismes bénéfiques aux plantes, aide à structurer le sol pour assurer de meilleurs drainage et aération et rehausse sa capacité de retenir et de livrer les minéraux nécessaires à la croissance des plantes. D’ailleurs, la différence est évidente au toucher: un sol comprenant une généreuse portion de compost est léger et friable, exactement ce dont les racines des plantes ont besoin!

Vous remarquerez que les plantes cultivées dans un sol enrichi de compost sont plus saines que dans un sol plus minéral. D’abord, les microbes bénéfiques qui prolifèrent dans un sol riche en compost laissent peu de place aux microbes nuisibles et, dans certains cas, vont même les supprimer. Avec cette vie microbienne qui travaille à la faveur de vos plantes, elles seront plus résistantes aux maladies et aux insectes.

L’union fait la force

D’ailleurs, la situation idéale est d’ajouter du compost pour nourrir le sol et aussi un engrais pour nourrir les plantes plus directement. Le compost aidera à retenir les minéraux libérés par l’engrais pour qu’ils servent aux plantes plutôt que de drainer dans l’environnement.

Et il est facile de rajouter du compost au sol de votre plate-bande. Voici quelques façons:

Lors de la création

Quand vous créez une nouvelle plate-bande, prenez l’habitude de toujours ajouter du compost au sol. Mélangez-en environ 20% de compost à la terre prélevée (ou une partie de compost pour quatre parties de terre) ou, si vous faites une plate-bande surélevée avec de la terre achetée, à la terre achetée. Vous remarquerez une nette amélioration dans les résultats dès la première année.

À la plantation

Dans une plate-bande déjà établie, prenez une autre habitude: celle de rajouter environ 20% de compost lorsque vous faites de nouvelles plantations et aussi lors de la transplantation et la division. Ajoutez-en au sol quand vous faites des semis aussi.

Ajout annuel

Le compost est un produit superbe, mais a un désavantage: il se décompose avec le temps — après 2 ou 3 ans, selon les conditions — et la terre tend alors à retourner à son état d’origine. Heureusement qu’on peut facilement corriger cette lacune en rajoutant régulièrement du compost au sol.

Chaque printemps, dès que le sol peut être travaillé, étalez environ 2 cm de compost sur la surface du sol de la plate-bande et faites-le pénétrer dans les premiers 10 à 15 cm du sol pour rehausser la performance de vos plantes. Vous n’avez pas le temps au printemps? Ce n’est pas grave! Vous pouvez aussi faire cet ajout à l’automne si cela vous convient davantage.

D’ailleurs, vous pourriez ajouter du compost même en plein été, car il n’y a pas de mauvaise saison pour le faire, mais il est plus facile à appliquer quand la plate-bande est relativement libre de végétation, comme au printemps et à la fin de l’automne. Pour ne pas déranger les racines des plantes en pleine croissance lors d’une application estivale, appliquez le compost entre les plantes et ne la faites la pénétrer que très superficiellement. N’ayez crainte! Les vers de terre aideront à le placer à la bonne profondeur pour les racines.

Compost comme paillis

La vaste majorité des végétaux poussent mieux quand le sol est couvert de paillis. Cette couche de matière organique supplémentaire modère la température du sol, réduit l’évaporation, enrichit peu à peu le sol et prévient la germination des mauvaises herbes. Beaucoup de produits peuvent servir de paillis — feuilles déchiquetées, bois raméal fragmenté, paille, etc. —, mais le compost aussi fait un excellent paillis et est facilement disponible. Et il donne un paillis léger et extra riche que les plantes adoreront.

La culture en pot

Si, pour vous, la plate-bande est un pot ou bac ou jardinière, pensez y ajouter 20% de compost à la terre au moment de la plantation. Non seulement enrichira-t-il le sol, mais l’aidera aussi à retenir plus d’humidité, vous permettant alors de réduire la fréquence d’arrosage. Et quand le terreau se compacte avec les années, ce qui arrive inévitablement, plutôt que de le remplacer, comblez la différence avec du compost, le mélangeant au terreau d’origine.

Où trouver du compost?

Si vous fabriquez votre propre compost, voici une bonne source de ce matériel, mais sinon, sachez que le compost en sac est offert partout où l’on vend des produits de jardinage.

Larry Hodgson
Le jardinier paresseux
www.jardinierparesseux.com