Un jardin en ville, c’est possible!

Vous avez toujours rêvé de posséder votre petit lopin de terre, mais votre carrière en ville ne vous le permet pas? Si votre cœur balance entre espace vert et béton, nous avons la solution! Il est désormais possible de marier ces deux mondes et de recréer une oasis nourricière sur votre balcon, dans la ruelle d’en arrière ou même, au sein d’un jardin communautaire ou collectif.

Jungle urbaine

La nature, qui est plus forte que tout, suivra son cours peu importe l’environnement dans lequel vous évoluez. Avez-vous déjà remarqué les jeunes pousses qui se fraient un chemin à travers le bitume, au beau milieu des autoroutes? Cette analogie illustre bien la force de la végétation et sa capacité d’adaptation aux situations les plus « extrêmes ». Avec des bacs, des pots, de la bonne terre, du compost de qualité, de la solidarité et une bonne dose d’ingéniosité, imaginez ce que vous pourrez concevoir dans votre univers citadin.

La nature humaine

Afin d’améliorer leurs conditions de vie, les êtres humains font toujours preuve de créativité. L’agriculture urbaine figure parmi les moyens que ceux-ci se sont donnés pour accroître le verdissement en ville. Non seulement l’agriculture urbaine bénéficie aux individus, mais elle permet également d’améliorer la qualité de l’air et de tisser des liens solides entre voisins. Il existe diverses manières de pratiquer cette approche faisant la promotion de la collectivité viable.

Les moyens du bord

Si vous ne disposez que d’un balcon, d’un toit ou d’une cour dont l’espace est restreint et le sol pauvre, pas de souci! Des fines herbes aux tomates, en passant par les concombres libanais et les plantes médicinales, vous pouvez, vous aussi, cultiver une partie de vos vivres. Les pots et les bacs en plastique ou en bois peuvent être récupérés et faire office de jardin improvisé. Vous pouvez vous procurer le nécessaire de jardinage, y compris les semis, les plants, le terreau et le compost à la pépinière du coin.

L’union fait la force

Vous aimez échanger, partager vos connaissances et faire de nouvelles connaissances? Sortez donc de votre 4 et demi, et rejoignez votre communauté pour des séances de jardinage collectif. Les jardins collectifs ou communautaires permettent de travailler en groupe en semant, en entretenant et en récoltant des plantes potagères, et ce, du printemps à l’automne. Non seulement ce type d’agriculture offre un approvisionnement en légumes plusieurs mois par année, mais il permet également de briser l’isolement et de contribuer au mieux-être de son quartier. De plus, il force à rester actif et à profiter du beau (ou du mauvais) temps!

Un coup de pouce vert

L’agriculture urbaine, qu’elle soit pratiquée en solo ou en groupe, requiert une attention particulière puisqu’elle prend place dans un milieu moins propice à la pousse de végétaux. Sol pauvre, manque de luminosité et pollution de l’air sont tous des facteurs pouvant freiner le fleurissement de vos plates-bandes. Heureusement, il y a le compost! En plus de renforcer la fertilité de la terre, celui-ci vous aidera à réduire votre empreinte carbone puisque votre production d’ordures ménagères se verra diminuée.

La saison printanière constitue le moment opportun pour démarrer son jardin en ville. Profitez-en donc pour mettre la main à la terre… dès aujourd’hui!